loader

Opportunités d’emplois: Comment se servir des réseaux sociaux

A l’issue de la campagne de sensibilisation organisée du 4 au 7 juillet dernier à Mvangan par le MINPOSTEL, les jeunes du Sud ont été édifiés.

«Un de mes camarades de classe a obtenu un emploi dans une entreprise à Douala grâce à l’information transmise par un de ses amis sur Whats App. Suite à cette expérience, j’ai commencé à prendre au sérieux les offres d’emploi diffusées dans les réseaux sociaux ». Dixit Arnold M. En racontant cette histoire durant la 2e édition des « camps de vacances TIC » tenue du 4 au 7 juillet dernier dans l’arrondissement de Mvangan, région du Sud, le jeune de 18 ans a tenu à encourager ses frères à saisir les opportunités économiques qu’offrent les réseaux sociaux. Près de 800 enfants âgés de 10 à 20 ans et issus de 32 villages de l’arrondissement de Mvangan ont pris part à ce rendez-vous de vulgarisation de l’utilisation des TIC. Durant ce camp, le ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL), Minette Libom Li Likeng, a exhorté les jeunes à voir en les réseaux sociaux comme Facebook, Whats’App, Twitter, Viber… non plus des outils de divertissement, mais des instruments de lutte contre le chômage et contre la fracture numérique entre les grandes villes et l’arrière-pays. A condition d’en faire bon usage. D’où le thème « Les réseaux sociaux au service du patriotisme : quelles contributions pour les jeunes ? » Le MINPOSTEL a également encouragé les « campistes » à utiliser les réseaux sociaux pour leurs études et leur insertion professionnelle. « L’intérêt de ce camp est d’éveiller les esprits afin de faire découvrir des vocations dans ce domaine qui représente une véritable niche d’emplois pour la jeunesse. Le Cameroun dispose de nombreux talents dans le domaine des TIC. Le rôle du gouvernement est de les accompagner dans le développement de leur potentiel et de créer des conditions favorables pour leur éclosion afin d’en faire de véritables champions du numérique », a martelé Minette Libom Li Likeng. Les 50 meilleurs campistes ont reçu des bourses de formation aux programmes de l’Institut africain d’informatique (IAI) dans le cadre du programme MIJEF 2035. Les camps de vacances TIC sont un programme gouvernemental de vulgarisation des TIC auprès de la jeunesse rurale. L’objectif est non seulement d’encourager et de développer l’apprentissage des TIC, mais également d’en promouvoir une utilisation responsable.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...