loader

Entrepreneuriat jeunes: Des fonds d’amorçage pour dix startups

979 appelés. 10 élus. Ainsi se résume la 2e édition du Project Challenge 2018 organisée le 28 juin dernier à Yaoundé par le cabinet de coaching JPO Solutions. L’initiative qui cible les jeunes âgés entre 18 et 35 ans vise à « développer d’une part les compétences des jeunes d’Afrique centrale en entrepreneuriat et création d’entreprise en vue de favoriser l’auto-emploi et l’autonomisation et d’autre part, à primer et promouvoir les projets innovants, d’application immédiate et à fort potentiel d’impact économique social et environnemental », tel que l’a indiqué le promoteur de JPO Solutions, Jan-Pier Ouadjie. Les secteurs identifiés cette année étaient l’agroalimentaire, l’environnement, le numérique, etc. Les 10 startupers retenus ont reçu des financements variant entre un million et 50 000 F pour se lancer. Soit une enveloppe globale de 2 350 000 F. Ils bénéficieront également de formations, d’un accompagnement et d’un suivi jusqu’à leur autonomisation. Retour sur ces projets à forte valeur ajoutée sur le quotidien des populations.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...