loader

Protection de l’environnement: des écoles en plastique

Eduk.me se propose de recycler des bouteilles pour mettre en place le premier réseau d’écoles écologiques au Cameroun.

Quand on est entrepreneur, il est important d’avoir de la suite dans les idées ! C’est cette aptitude qui a permis à Gatien Aba et son équipe de la start-up Eduk. me d’ambitionner de créer le premier réseau d’écoles écologiques au Cameroun. Avec ce projet, l’arrondissement de Dzeng, dans le Nyong-et-So’o, devrait accueillir d’ici septembre prochain, les premières salles de classe bâties à base de matière plastique. L’idée provient de la volonté de l’équipe de faire face au manque de financements constaté dans le cadre de leur projet initial (salles de classes en dur), alors trop lourd pour leur tirelire de startuppers. Ainsi, Gatien Aba crée sur fonds propres en 2017, la SARL Eduk. me et développe avec Hug It Forward, son partenaire américain, une technique innovante de construction à base de matière plastique répondant aux standards nationaux et internationaux. « Cela revient deux à trois fois moins cher qu’utiliser des matériaux conventionnels (ciment, sable…) et cela respecte l’environnement », fait-il remarquer. Le plan prévoit la construction d’écoles avec des éco-briques constituées de déchets plastiques recyclés remplis de déchets organiques. Plus de 15 000 bouteilles plastiques sont nécessaires pour la construction de l’école de Dzeng. Gatien Aba et son équipe ont sillonné, pendant trois mois, les quartiers de Yaoundé à la recherche de cette matière première. En plus du ramassage, des points de collecte avaient été installés afin que les ménages y déposent leurs bouteilles. Après cette première expérience de Dzeng, l’entreprise a en perspective, le développement de son réseau d’écoles dans les villes de Kribi et de Soa. Ce réseau d’écoles sociales privées à faible coût, destiné aux enfants issus de familles démunies va de pair avec son projet « Ecole sans Frontières » qui vise à recruter des enseignants volontaires et les affecter dans des écoles en zones rurales et de conflit où un manque d’enseignants est constaté.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire