loader

Four à double fonction: Une alternative au gaz domestique

Le salon international de l’artisanat du Cameron (SIARC) qui s’est tenu du 25 avril au 05 mai dernier au Palais des Congrès de Yaoundé a drainé du beau monde. Parmi les chercheurs et inventeurs ayant pris part à ce salon, la « Tanyi Vocational Institute of Technology », une institution basée à Bamenda qui forme les jeunes entrepreneurs à l’usage de l’acier et du fer. Elle fabrique et commercialise des fours pour les ménages. La motivation de James Tany, inventeur, n’est pas des moindres. C’est pour pallier le problème de pénurie de gaz domestique souvent observé dans la ville de Bamenda, qu’il a mis sur pied un four qui fonctionne grâce à l’énergie électrique, associé aux roches volcaniques installées dans un four. L’intensité de la chaleur qu’émettent les roches volcaniques est largement supérieure au gaz domestique. Selon l’inventeur, « lorsque les roches volcaniques sont suffisamment rouges, le courant électrique peut être arrêté et la cuisson continue son processus sans aucune gêne. Chose impossible avec l’utilisation du gaz domestique ou du charbon ». Dans les foyers, on retrouve des roches volcaniques qui sont utilisées pour la cuisson. En plus du foyer pour cuire les aliments, il existe la partie basse de l’appareil ou est incorporé un grillage qui sert de séchoir pour différents aliments pendant la cuisson, ceci de manière hygiénique. Les aliments sont séchés grâce à la chaleur qui se dégage du foyer principal. « Avec les troubles observés dans la partie Nord-Ouest du pays, différentes interruptions ont été observées. Cela fait pratiquement trois mois que ledit four est opérationnel », nous certifie l’inventeur. Agé de 62 ans, James Tany voudrait laisser un savoir-faire aux jeunes. Ainsi, il affirme qu’il est nécessaire de le partager avec ceux qui veulent apprendre. Ces fours sont commercialisés dans la ville de Bamenda et sous plusieurs dimensions. Le four à un foyer est vendu à 100 000 F, celui à deux foyers coûte 200 000F, sans oublier le petit foyer qui est vendu à 60 000 F. Pour mener à bien ces différents fours de cuisine, un capital de 200 000 F a été déboursé pour l’achat des différents matériaux de fabrication.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...