loader

Conférence internationale « Food first »: Les agripreneurs africains à l’honneur

La troisième conférence internationale « Food first », tenue le 1er juin dernier à Utrecht aux Pays-Bas a mis un accent sur les agripreneurs africains. Plus particulièrement, il a été question de l’apport des coopératives pour une croissance inclusive en Afrique. Dans son allocution d’ouverture, José Graziano da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a souligné la nécessité de l’organisation des petits producteurs africains en coopératives ou toute autre forme d’association pour atteindre cet objectif. Selon la FAO, ces coopératives et associations sont le seul moyen d’apporter aux petits agriculteurs une aide technique, un renforcement des capacités et un accès aux financements et aux dernières technologies. Par ailleurs, en soulignant les opportunités dont regorge le secteur, José Graziano da Silva a relevé que les agro-industries africaines devraient générer 1000 milliards de dollars d’ici 2030.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...