loader

JEICAC : Rendez-vous en mars prochain

Les opérateurs économiques ont jusqu’au 10 mars pour confirmer leur participation à ce rendez-vous d

Initialement programmées du 20 au 27 avril prochain, les Journées économiques, industrielles et commerciales du Cameroun en Chine (Jeicac) se tiendront plutôt du 20 au 27 mars prochain à Shandong en Chine. Report duu à un évènement d’envergure dans le cadre de la coopération Chine-Cameroun. Avec le changement du chronogramme, le comité d’organisation met les bouchées doubles pour sensibiliser les différentes parties prenantes. Que ce soit lors des concertations avec le ministère du Commerce le 15 février dernier ou la direction du Développement des loisirs au ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul) le 20 février, tout est mis en œuvre pour la réussite de l’évènement. « Nous avons à portée de main un marché d’au moins 1,5 milliard d’habitants à capitaliser. Il faut s’inspirer du modèle chinois de développement pour notre émergence à l’horizon 2035 », déclare Jean-Marie Aboganena. 

Le marché chinois offre d’énormes opportunités à saisir. Dans le secteur agro-alimentaire notamment, les entreprises camerounaises peuvent tirer leur épingle du jeu. De sources officielles, l’Empire du milieu a importé plus de trois milliards de litres de lait en 2017. Par ailleurs, les importations de graines de soja s’élevaient à 91 millions de tonnes tandis que 700 000 tonnes de viande bovine ont été importées sur la même période. Bien plus, le marché chinois est le premier émetteur de touristes au monde avec 135 millions de touristes en 2016. Ces chiffres démontrent que la Chine est un gros marché. Le Mintoul veut saisir cette occasion pour capter au moins 300 000 touristes chinois par an.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...