loader

Best Operator : Un outil pour comparer les prix

L’application permet aux abonnés d’apprécier les coûts de communication des différents opérateurs de

Témoin le 21 août 2017 de la cérémonie officielle de lancement de la portabilité des numéros au Cameroun par le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel), l’ingénieur des travaux en télécommunications, Orian Berry Kuete n’est pas rentré la tête vide. Il tient une information précieuse : « Pour un début, la portabilité au Cameroun ne concernera que les numéros appartenant aux opérateurs Orange, MTN et Nexttel Cameroun. Ceux de la téléphonie fixe seront concernés un peu plus tard », annonçait au cours de la même ceremonie Philémon Zo’o Zame, le directeur général de l’ART. Commence pour l’ingénieur, un travail sur l’apport de cette nouvelle donne dans le marché des télécommunications au Cameroun lequel affiche 19,1 millions d’abonnés au 31 décembre 2016, selon l’ART. Mieux, 65% d’abonnés mobiles camerounais ont au moins deux cartes SIM (une de MTN et une d’Orange). En octobre 2017, moins de trois mois après la cérémonie du Minpostel, Orian Berry Kuete a ficelé son projet avec des idées précises et claires. 

« L’offre Best Operator est pensée afin de permettre aux utilisateurs de choisir pour une période donnée, les opérateurs qui ont une meilleure qualité de service, un meilleur coût et les meilleures offres », confie le concepteur qui s’est entouré entre temps de quatre autres ingénieurs. Dans sa forme opérationnelle, les clients pourront avoir accès au service grâce à des applications mobiles téléchargeables gratuitement sur Play Store, Google Play Store et Apple Store. De même que sur le site web dédié. « Un client peut solliciter notre service deux fois par an en l’espace de six mois. Durant chacune des périodes, nous lui servons de guide dans ses communications et les autres services offerts par les opérateurs de téléphonie mobile (appel, SMS, Internet). « Nous aidons nos clients, avec nos paramètres sur la qualité des services, à choisir les coûts les plus compétitifs, grâce à une comparaison globale et personnalisée », précise l’ingénieur des télécoms, porteur du projet. L’application subit en ce moment des tests pour servir efficacement les abonnés du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun. Pour son projet, il a effectué une levée de fonds de 1,5 million de F. Il lui faut encore mobiliser 2,5 millions de F pour l’implémenter.    

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...