loader

« Le savon répond à toutes les exigences de la peau »

Pierre Mati, présidente de CEREPLANTE Cameroun.

« Le savon Jolie Claire est un savon antiseptique, antibactérien et antimicrobien aux ingrédients exceptionnels. Les plantes utilisées pour la fabrication de ce savon sont uniques. On y trouve l’argile verte qui est l’un des ingrédients principaux, l’acide de fruits, le beurre de cacao, le beurre de karité, le miel qui est un antibiotique, le camphre naturel et les vitamines A et E. Tous ces ingrédients nourrissent la peau. Ce savon, de par ses ingrédients et ses propriétés, va être le savon de l’heure. Il répond à toutes les exigences de la peau, qu’elle soit sèche, claire ou grasse. C’est un savon qui correspond au climat qui est le nôtre. Nous n’avons pas encore la machine pour la transformation: c’est pour cela qu’on produit seulement 1 000 morceaux par mois. Mais la quantité n’a pas beaucoup d’importance pour nous en ce moment, parce ce que nous ne sommes pas encore connus. C’est quand nous aurons gagné en notoriété auprès du public que l’entreprise aura l’obligation d’intensifier la production ». 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...