loader

Vallée-Du-Item : La pisciculture en plein essor

Le sujet était au centre d’une tournée d’animation socio-économique menée par le gouverneur Félix Ng

La visite des étangs piscicoles et autres réalisations agropastorales. Puis, un message d’encouragement aux promoteurs de ces initiatives. Voilà le programme de la tournée d’animation socio-économique qu’a récemment effectuée, dans la Vallée-du-Ntem, Félix Nguélé Nguélé, gouverneur de la région du Sud. Ce département reste un point stratégique, du point de vue transfrontalier et économique. Félix Nguélé Nguélé, qui y a effectué une descente, a encouragé certains promoteurs de la pisciculture qui, a-t-il relevé, donnent des résultats encourageants, dans cette unité administrative. 

A ce jour, plus de 180 tonnes de poissons de table sont produites par un pisciculteur de l’arrondissement de Kyé-Ossi. Les superficies consacrées  à la pisciculture dans le département sont considérables. C’est à la fois un symbole et une nouvelle approche des activités d’élevage, de pêche et des industries animales au Cameroun, a affirmé le délégué régional du Minepia dont les services en assurent le suivi. Plusieurs méthodes sont en cours ici. Pour certains, c’est le mixage élevage et pisciculture. Au-dessus des étangs ont été aménagés un poulailler et une porcherie afin que les déchets de poules et de porcs se transforment en algues microscopiques pour nourrir les poissons. Pour les responsables locaux du Minepia, l’association élevage-pisciculture relance la production du poisson.

D’Ambam, en passant par Olamzé, Kyé-Ossi puis Ma’an, le gouverneur a invité les populations à un engagement inclusif, dans la création des richesses et l’amélioration de leurs conditions de vie. Les conditions s’y prêtent avec des terres fertiles et un climat favorable. C’est pourquoi Félix Nguélé Nguélé a exhorté l’élite à se mobiliser en vue d’accompagner l’action de l’Etat. Partout où il est arrivé, le patron de la région a tenu le langage de développement, d’engagement des acteurs à contribuer à la transformation de leur environnement. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...