loader

Or

La demande mondiale a baissé en 2017

D’après un rapport sur la tendance de la demande d’or publié par le Conseil mondial de l’or (CMO) le 6 février dernier à Londres, la demande mondiale d’or a baissé de 7% en 2017, pour atteindre 4071,7 tonnes. Les experts du CMO expliquent cette baisse par le manque d’intérêt des investisseurs américains pour le métal jaune. La demande mondiale des fonds d’investissement adossés à des stocks physiques, concentrée principalement aux Etats-Unis et concernant surtout les investisseurs institutionnels, s’élevait à 202,8 tonnes. Soit une chute de 63% par rapport à 2016. De même, la demande mondiale de lingots et de pièces d’or a connu une baisse de 2% pour une production de 1029,2 tonnes l’an dernier, tandis que les investissements de détail américains ont touché leur plus bas niveau depuis dix ans. Toutefois, l’on a enregistré un rebond de la demande mondiale d’or au quatrième trimestre 2017, avec une augmentation de 6% sur un an à 1095,8 tonnes. Par ailleurs, avec la stabilité des prix, l’année 2017 a connu la première croissance annuelle de la demande de bijoux depuis 2013, soutient le CMO. Dans le secteur des technologies, la demande en or a atteint 333 tonnes durant la même période, soit une hausse de l’ordre de 3% venue mettre fin à une baisse de six années consécutives. Au Cameroun, 665,5kg d’or ont été produits par les sociétés de l’artisanat minier peu mécanisé, au 30 novembre 2017. En publiant ces données, le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier (CAPAM) a aussi révélé avoir canalisé 16,4kg d’or fondu et rétrocédé un peu plus de 255kg d’or au ministère des Finances en 2017.

 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...