loader

Marie-Noelle Guichi : Le désir d’entreprendre

Après plus de dix ans à servir dans une rédaction privée de la place, cette journaliste a décidé de

Lorsqu’elle décide de quitter cette rédaction où elle assumait alors les fonctions de rédacteur en chef, Marie-Noëlle Guichi prend une décision qui n’est pas assez courante dans le milieu de la presse camerounaise.L’idée de créer une entreprise naît en 2012 lorsqu’elle s’inscrit en master à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC). Innovative Management and Strategy Consulting (IMS Consulting) voit le jour. En 2014, le cabinet qui forme des experts en stratégie communicationnelle dans le montage des projets est légalisée et fonctionnelle. Basée à Yaoundé, l’entreprise est animée au quotidien par 10 employés qualifiés qui travaillent avec acharnement et dévouement.

Son équipe et elle envisagent à court terme de créer un journal hebdomadaire dénommé « Flux éco hebdo » et de booster le site Internet « Flux Eco Afrique » déjà existant. Parmi les projets dans le pipe, la création d’un nouveau site web, « E-commerce », une plateforme d’échanges entre chercheurs d’emplois et employeurs. A long terme, elle projette la production d’un magazine thématique trimestriel qui traitera des questions économiques. 

IMS Consulting ambitionne de se positionner comme une structure de référence en matière de communication, d’accompagnement des entreprises et des particuliers. A 43 ans, Marie-Noëlle Guichi dirige une entreprise au capital de six millions de F, répartie entre ses quatre associés. Le chiffre d’affaires varie d’année en année entre 30 à 50 millions de F. La patronne en tire un revenu mensuel de 300 000 F.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...