loader

Paiement en ligne: La solution Monetbil

Développée en 2015, l’application mobile revendique déjà 315 marchands en ligne au Cameroun.

Quand Serge Ntong

(31 ans), Yves Thierry

Nguefack Assong (28

ans) et Rodrigue Ndig-
mene Tschitgoua

(33 ans) conçoivent Monetbil,

Mobile Network Billing, le 21

août 2015, ils sont loin de se

douter que deux ans après,

l’application rendra Boorgeon

Sarl, leur entreprise, célèbre.

Aujourd’hui, ils ne comptent plus

leurs lauriers : 1er prix d’Afrike-
biz Awards dans la catégorie

meilleur start-up e-paiement

en octobre 2016, 1er prix du

concours Orange Developper

Challenge 2015, 2e prix du IT

Innovation Awards organisé

par la Fondation Global Edu

Pals de JENA en Allemagne en

mai 2016. En octobre 2016, la

PME est retenue par l’UNICEF

pour concevoir la page d’accueil

du premier Forum national sur

la prévention de la transmis-
sion mère-enfant et la prise en

charge du Vih chez l’enfant et

l’adolescent.

Avec cette trouvaille, Boorgeon

Sarl revendique actuellement

315 marchands en ligne au

Cameroun, soit 68% de parts

de marché. Il s’agit des sites

dédiés aux paris en ligne, aux

établissements scolaires, aux

réservations de voyages, aux

formations en ligne, aux petites

annonces, aux ventes en ligne

des magazines/presses en ver-
sion numérique. Monetbil est

né de la volonté de ses promo-
teurs de se positionner dans

un secteur encore en friche en

Afrique, en mettant en place

des solutions pour permettre

aux utilisateurs de payer sur les

plateformes en utilisant leur

compte Mobile Money au lieu

de leur carte Visa, pour ne pas

se faire hacker. La différence

entre Monetbil et les autres

solutions de paiement en ligne,

réside au niveau de la simpli-
cité, la rapidité, la fiabilité, le

niveau de sécurité élevé basé

sur les algorithmes d’intelli-
gence artificielle, la gratuité.

Depuis août 2015, la solution est

fonctionnelle au Cameroun. «

Orange money et MTN Mobile

Money sont déjà disponibles

sur notre plateforme. Bientôt,

Express Union Money le sera

également », poursuit notre

interlocuteur. Monetbil em-
ploie cinq permanents dont

le salaire varie entre 75 000

et 125 000 F. Une dizaine de

temporaires sont sollicités

suivant les besoins. En pers-
pective, Monetbil réfléchit sur

une stratégie de croissance

basée sur le développement

des partenariats stratégiques

et services innovants qui faci-
literont sa propulsion dans 12

pays africains à la fin de l’année

2017. Les promoteurs préparent

une levée de fonds dans les

prochains mois, afin de faire du

produit le leader du paiement

en ligne en Afrique.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...