loader

Brèves

Brèves

Sénégal

Un nouveau projet pour renforcer l’énergie électrique

Le renforcement des réseaux de distribution de l’énergie électrique des localités de Dakar, Tambacounda, Kounoune, Diamniadio et Thiès s’effectuera d’ici trois ans. La filiale du groupe français Vinci, via sa marque Omexom, a annoncé le 2 février avoir obtenu un contrat de développement du réseau électrique sénégalais, dans le cadre du programme prioritaire de développement, de renforcement et de fiabilisation du réseau de transport et de distribution de Senelec (Plan Stratégique 2016-2020). Selon Jeune Afrique en ligne, ce contrat d’un montant de 197 millions d’euros, soit plus de 129 milliards de F, prévoit la réalisation, en 36 mois, de cinq postes électriques très haute tension de 200 km de lignes souterraines et aériennes très haute tension, de plus de 100 postes de distribution d’électricité et d’une répartition régionale.

Chine

La vente en ligne des aliments frais prospère

 

Grâce au développement rapide de l’e-commerce en Chine, de plus en plus de consommateurs se tournent vers les applications de vente d’aliments frais pour leurs achats quotidiens. Selon des données de la société de conseil iResearch, le secteur de l’e-commerce des aliments frais en Chine a connu une croissance de 59,7% en 2017 pour atteindre 22,1 milliards de dollars, soit environ 14431 milliards de F, a rapporté le Quotidien du Peuple. Parmi les aliments achetés en ligne, les fruits sont les plus populaires, suivis des produits laitiers et des légumes.  L’e-commerce des aliments frais s’est développé rapidement en Chine en 2014 et en 2015, mais a subi une réorganisation en 2016. Selon le rapport, il a été établi que 30,7% des consommateurs souhaitaient recevoir leurs produits dans un délai de quelques heures et que 28,8% espéraient que le délai de livraison puisse être réduit à un intervalle compris entre 30 minutes et une heure.

Céréales 

La FAO constate un record de la production en 2017

Un nouveau record de production céréalière mondiale a été enregistré en janvier, a indiqué le 1er février dernier dans un communiqué, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle tourne autour de 2 640 millions de tonnes, atteignant ainsi un niveau sans précédent avec une hausse de 1,3% par rapport à l’année 2016, selon les dernières prévisions de la FAO. En 2016, la production mondiale des céréales était de 2569 millions de tonnes. D’après le bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales, les marchés mondiaux des principales céréales demeurent bien équilibrés grâce à des stocks record. Les prévisions tablent à présent sur une hausse de 13,5 millions de tonnes par rapport à décembre, et ce, en grande partie grâce aux céréales secondaires et à une production de maïs plus importante que prévue en Chine, au Mexique et dans l’Union européenne. 

Tunisie

Plus de 78 milliards de F pour soutenir les PME

La rationalisation des crédits issus de l’étranger, la promotion des exportations, la création des richesses, la stimulation de la production et la lutte contre la corruption. Des mesures qui ont conduit à la signature d’un contrat de garantie entre l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et la Banque européenne d’investissement (BEI) en vue de la promotion des PME. Ce contrat, d’une valeur de 120 millions d’euros, soit plus de 78 milliards de F, constitue une ligne de crédit qui servira au financement de projets de très petites entreprises (TPE) à raison de 10%, de PME à 60% ainsi que des entreprises à taille intermédiaires à raison de 30%. Cette ligne de crédit sera remboursée sur 10 ans dont trois années comme période de grâce, selon l’ARP. Lors d’un débat ayant suivi l’approbation de ce contrat, les députés tunisiens ont mis l’accent sur l’impératif d’atténuer le taux d’endettement de la Tunisie qui se situe actuellement à presque 70% du PIB, selon les chiffres de l’Institut national de statistiques (INS) de Tunisie. 

 

 

 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...