loader

3 chiffres dans l'actu

3 chiffres dans l'actu

900 milliards de F 

Le montant des recettes générées par le secteur des industries extractives au Cameroun en 2015. D’après le rapport 2015 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) au Cameroun, publié le 28 décembre 2017, ces recettes proviennent pour l’essentiel des secteurs minier et pétrolier. 

 

120 000 tonnes

Le volume de production de la banane-plantain envisagé par la Société des plantations de Mbanga (SPM) à l’horizon 2023. L’entreprise a repris officiellement ses activités le 25 janvier dernier, grâce à un prêt de 25 milliards de F octroyé par la Banque africaine de développement (BAD) et Afrieximbank. Ce financement aura pour effet la création de 4500 emplois directs et 2000 emplois indirects.

 

45 922 milliards de F 

Le montant du produit intérieur brut en valeur nominale de la CEMAC en 2016. Il a reculé de 2,4%. La répartition par pays attribue au Cameroun 41,6% du PIB de la communauté, soit 19 105,0 milliards de F. Une part en nette augmentation par rapport à l’année 2015 où elle représentait 38,9% de la richesse de la sous-région. Ces données sont contenues dans le rapport annuel 2016 de la BEAC.
Le Cameroun est ainsi premier, devant le Gabon (17,3%) ; le Tchad (15,2%) ; la Guinée équatoriale (13,2%) ; le Congo (10,4%) et la République centrafricaine (2,2%). 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...